Aller au contenu principal

L’Anticapitaliste, l'émission n° 13 du 11 novembre 2020 - Nicolas Deluzier

Nicolas Deluzier est représentant CGT chez Auchan et il répond à 3 questions :

- Peux-tu donner des éléments sur la vague de suppressions de postes dans le commerce, sur l’ampleur des dégâts. Petit commerce ?

- Quelles sont les revendications du NPA sur la question des suppressions de postes et le chômage.

- Quelles sont les perspectives de lutte ?

L’Anticapitaliste, l'émission n° 13 du 11 novembre 2020 - Cathy Billard

Cathy Billard, enseignante en Seine-Saint-Denis répond à l'Anticapitaliste. - Quelle est la situation dans les établissements scolaires ? - Quelles revendications concrètes pour assurer des bonnes conditions d’études en sécurité tout en évitant un reconfinement qui est manifestement désastreux, au moins pour les élèves ?

L’Anticapitaliste, l’émission n° 13 du 11 novembre 2020 - Pauline Salingue

L’Anticapitaliste, l'émission n° 13 du 11 novembre 2020 Pauline Salingue, CGT CHU Toulouse, qui a été impliquée dans la mobilisation du 7 novembre à Toulouse, répond à l'Anticapitaliste

- Quel est l’état des lieux dans les hôpitaux sur l’ampleur de l’épidémie

- Quelles revendications mettez-vous en avant ?

- Quel bilan faites-vous de la manifestation de samedi dernier ? Est-ce possible pour les soignants de se mobiliser ?

L’Anticapitaliste, l’émission n° 13 du 11 novembre 2020 - Olivier Besancenot

L’Anticapitaliste, l'émission n° 13 du 11 novembre 2020

- Avec le coronavirus, mais aussi avec la situation suite à l’assassinat de Samuel Paty, une musique se fait entendre, selon laquelle il faudrait réduire les libertés pour pour protéger. Est-ce la bonne méthode ?

- Dans cette situation, comment faire pour défendre et imposer une autre politique face à ce gouvernement ? Quelles sont les propositions que défend le NPA ? Olivier Besancenot répond à ces deux questions.

 

Ennemis d’État : Les lois scélérates, des anarchistes aux terroristes

Rencontres de la Brèche autour du livre « Ennemis d’État : Les lois scélérates, des anarchistes aux terroristes » (La Fabrique, 2019), avec son auteur, l’avocat Raphaël Kempf. Le 9 décembre 1893, l'anarchiste Auguste Vaillant lance une bombe dans la Chambre des députés en pleine séance parlementaire, faisant quelques blessés légers. Deux jours plus tard, la même Chambre vote à la hâte la première des "lois scélérates" réprimant la presse et les opinions anarchistes, dont certaines dispositions — le délit d'apologie par exemple — sont promises à un long avenir.

@screen width:
@theme:
@breakpoints:
@layout: